Accès direct au contenu

UPEC

OSU-Efluve

logo_pdf

OSU-EFLUVE > Recherche > Plateformes


SCUMA (Service Commun Universitaire de Microscopie Electronique Analytique)

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer  un ami
  • Partager

Laboratoire Interuniversitaire des Systmes Atmosphriques (LISA)

Plateforme-SCUMEA.jpg

Responsable : Patrick Ausset

Localisation :
Université Paris-Est Créteil - Campus Centre (94)
Laboratoire hébergeur principal : LISA
Année de création/lancement : 1997

Descriptif
Le SCUMA est un service commun instrumental de microscopie électronique analytique de l’UPEC, installé et intégré au département technique du LISA. Il dispose d’une autonomie lui permettant d’assurer la gestion technique (maintenance, renouvellement, modernisation) des équipements de l’ensemble de son instrumentation ainsi que du calendrier d’utilisation et de la gestion des crédits relatifs à son fonctionnement. Le SCUMA se caractérise comme un service « d’analyse partagé » ayant pour fonction principale l’exploitation et l’acquisition de données afin de conforter, de certifier et de mesurer des résultats scientifiques à travers des protocoles de validation éprouvés dans des domaines variés et maîtrisés. Le SCUMA n’a pas vocation et ne focalise d’ailleurs pas son activité autour d’expérimentations, de développements, d’innovations, de conceptions technologiques en matière de microscopie pure. L’objectif du SCUMA n’a d’autre but que d’offrir une qualité de service en réponse aux problématiques immédiates posées par les chercheurs.

Objectifs 
Le SCUMA a quatre missions essentielles :

  • fournir un soutien instrumental à des opérations de recherche s’inscrivant dans des programmes scientifiques (nationaux et internationaux) de moyenne à longue durée. Ce soutien s’adresse prioritairement aux équipes de recherche de l’UPEC mais aussi aux chercheurs d’autres universités ou d’établissements de recherche à caractère public. Le SCUMEA participe ainsi au support technologique et scientifique à la réalisation de mémoires de licence, de masters et de thèses de doctorat ;
  • offrir un soutien instrumental à des opérations plus ponctuelles et généralement plus appliquées, en direction des Petites et Moyennes Entreprises, en particulier celles d’Ile-de-France, mais pas exclusivement. Les entreprises concernées font ainsi appel aux compétences du SCUMEA, à la fois pour son savoir-faire technologique, mais aussi pour sa connaissance des aérosols atmosphériques comme dans celles des matériaux ;
  • assurer la formation des étudiants et des enseignants-chercheurs à l’utilisation des techniques de microscopie électronique de façon à rendre autonome des utilisateurs potentiellement réguliers ;
  • enfin, donner, dans le cadre de l’enseignement universitaire, des cours, des travaux dirigés et des travaux pratiques de microscopie. Parallèlement, le SCUMEA organise des visites pédagogiques et des ateliers de microscopie à l’attention d’élèves de lycées de l’est francilien.

Modalités de fonctionnement
Les coûts afférents au fonctionnement du SCUMA, se concentrent principalement dans l’entretien des appareils lourds que sont les microscopes électroniques en balayage et en transmission. La maintenance de ces appareils est en effet assurée par des contrats d’entretien établis avec les firmes constructrices. Il s’agit d’une dépense incompressible nécessaire à leur bon fonctionnement, indispensable à leur pérennité et par conséquent à celle de la plateforme. Le SCUMEA bénéficie en outre, d’une dotation annuelle de l’UPEC (Crédits d’Equipe de Recherche) d’un montant de 16 K€ TTC et dispose d’un Compte de Recherche (CR) propre géré par les services de la faculté des sciences et technologie de l’UPEC.

Afin d’assurer un équilibre financier, les utilisateurs du SCUMA, qu’ils appartiennent à l’UPEC ou qu’ils soient extérieurs à la structure (universités, établissements de recherche, PME, PMI), doivent s’acquitter d’une participation financière selon une procédure classique (devis, bon de commande, facture).

Instruments concernés

  • Microscope Electronique en Balayage à effet de champ, Jeol-JSM 6301F couplé à un détecteur de rayons X (SDD X-Max 80 mm² Oxford) et à un analyseur de rayons X (AZtec Advanced INCA350 Oxford)
  • Microscope Electronique en Transmission, Jeol-100 CXII couplé à un détecteur de rayons X (PGT Prism 2000) et à un analyseur de rayons X (PGT Avalon). Le microscope est équipé d’une caméra CCD (Gatan Erlangshein Dualvision 300W modèle 780)
  •  Microscope interférométrique Veeco, Wyko NT1100
  • Microscope photonique Leica Laborlux 12POLS + caméra CCD
  • Loupe binoculaire Leica MZ12 + caméra CCD
  • Logiciel de traitement d’images Histolab, Saisam et Archimède Microvision.
  • Evaporateur sous vide Jeol-JEE 400
  • Métalliseur sous vide Jeol-JFC 1100E + cibles Au et Pt
  • Système d’imprégnation sous vide Struers
  • Polisseuse Struers
  • Mini-tronçonneuse Struers
Budget annuel de fonctionnement
Environ 30-35 k€/an

Projets/prospective 
La prospective principale, à court terme, consiste en la mise en place d’une plateforme commune par la réunification du service d’imagerie de l’IMRB (Institut Mondor de Recherche Biomédicale) et du SCUMEA. Cette mise en commun devrait conduire au regroupement et la mutualisation des équipements lourds, des compétences techniques, à l’harmonisation de la gestion financière et à moyen terme au renouvellement du parc instrumental et plus particulièrement celui des microscopes électroniques. Cette restructuration a d’ores et déjà reçu l’aval de la direction de l’UPEC.

Actuellement, le SCUMA entre de fait dans l’OSU-EFLUVE. La nouvelle plateforme, baptisée SCUMA (Service Commun de Microscopie Analytique), devrait légitimement s’y inscrire, sous la seule réserve d’un accord de la direction de l’IMRB. Par ailleurs, il est prévu, de longue date, de déplacer les appareils du SCUMA vers ceux, conçus anti-vibration, de la Maison des Sciences de l’Environnement. L’opportunité de ce déménagement devrait donc être l’occasion d’envisager à terme la possible réunification géographique des instruments communs, tout en maintenant, au sein de la faculté de médecine de l'UPEC, une antenne spécialement dédiée à la préparation des prélèvements biologiques.

> Consulter le site web



mise à jour le 13 fvrier 2014

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

OSU-EFLUVE
Bâtiment P2 - 2ème étage - Bureau E
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil cedex
OSU-EFLUVE