Vous êtes ici : Langue FR → RechercheCodes numériques

Multi-hydro

Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU)

Publié le 7 janvier 2014 Mis à jour le 15 février 2018

Multi-hydro est un modèle hydrologique à base physique totalement distribué.

Responsable : Daniel Schertzer

Localisation : Champs-sur-Marne, Cité Descartes (77)
Laboratoire hébergeur : LEESU
Autres laboratoires concernés : développement limité actuellement au LEESU. Validation sur différents sites avec les partenaires du projet européen SMARTeST, dont Manchester University, Tu Delft et Cyprus.

Année de création/lancement : 2008 (V1.0), 2012 (V2.0)

Descriptif, objectifs et modalités de fonctionnement
Multi-hydro est un modèle hydrologique à base physique totalement distribué. Il s’agit d’un couplage entre différents modules, chacun se basant sur un modèle Open Source préexistant et représentant une partie du cheminement de l’eau. Ainsi, Multi-hydro permet de modéliser la réponse hydrologique d’un bassin d’étude. Le noyau d’interaction entre les différents modules est écrit sous Scilab, logiciel Open Source de calcul numérique.

Instruments concernés
L’utilisation de Multi-hydro n’est pas liée à l’utilisation d’instruments de mesure. Toutefois, les systèmes de mesure à petite échelle spatiale et temporelle permettant une description fine des bassins versants et les observations hydrologiques à haute fréquence permettent de réduire les incertitudes d’utilisation.

Bilan
Bilan sur la version 2.0 en 2013

Projets/prospective
Des développements proches (2013-2016) de Multi-hydro prévoient d’y intégrer des modèles de calculs de flux de polluants en milieu urbain (ANR Trafipollu), et parallèlement d’introduire des modules de désintégration multi-fractale des champs dont les données sont à trop faible résolution ou incertaine. Cela permettra en particulier de systémiser les prédictions d’ensemble permettant de quantifier les incertitudes de différents types et d’aller vers une modélisation hybride: déterministe sur certaines échelles / stochastique sur une plus large gamme.

Appartenance à des réseaux nationaux/internationaux
Climate-KIC

> Consulter le site web